apprendre à coder au travail

On devrait TOUS apprendre à coder !

« On devrait tous apprendre à coder ? Mais quel intérêt ? Je m’en sors très bien sans. »

C’est la réaction systématique que j’obtiens dans mon entourage lorsque j’évoque mon point de vue…

Alors je te pose la question :

Sais-tu déjà coder ? y vois-tu un intérêt ?

Coder, c’est apprendre un langage informatique pour pouvoir programmer derrière. Alors oui, je sais, il existe des dizaines de langages informatiques, certains plus spécialisés que d’autres. Oui, tous ne se valent pas. Mais je ne rentrerai pas dans ce débat.

Je vais mettre tout le monde d’accord : ce n’est pas parce qu’on sait coder que l’on peut devenir développeur informatique. C’est comme l’écriture. Tu sais écrire, mais est-ce que ça fait de toi un bon écrivain ?

Apprendre à coder, c’est apprendre le langage des machines, c’est apprendre à mieux interagir avec elles, et non, ce n’est pas que pour les informaticiens.

 

Pourquoi on devrait TOUS apprendre à coder

l’IA et les machines prennent de plus en plus de place dans le monde professionnel. Des spécialistes prédisent même que l’IA va concurrencer les humains sérieusement dans leur travail. Ça a de quoi faire peur, non ?

NON.

La machine est supérieure à l’humain d’un point de vue analytique, mais elle n’aura jamais la subtilité de l’intelligence humaine. On est capable de prendre des décisions en fonction de l’impact que ça aura sur les autres, de notre intelligence émotionnelle. On prend des décisions sur l’intuition, qui vont à l’encontre des données, mais qui s’avèrent bonnes sur le long-terme.

Peut-on en dire autant de l’IA ?

On a donc tout intérêt à parler le langage de l’IA, pour interagir avec elle, apprendre à en tirer le meilleur pour s’améliorer dans son job.

Et comment on fait ça ? En apprenant à coder.

Le meilleur moyen de reprendre la main sur les machines, c’est de leur faire exécuter ce qu’on souhaite.

 

 

1 ) Améliorer son employabilité

En sachant coder, on s’assure d’être à la page lorsque le job évoluera. C’est un bon moyen de se distinguer de la concurrence et d’améliorer son employabilité.

 

2 ) Comprendre la logique du monde qui nous entoure

Les algorithmes sont partout ! Dans nos applis, dans nos smartphones, dans nos filtres antispam. Même dans nos théières et frigos. Tu ne me crois pas ? Regarde la vague d’objets connectés qui débarquent sur le marché.

L’apprentissage de la programmation est nécessaire pour comprendre et agir sur le monde qui nous entoure.

 

3 ) Développer une autre logique

Apprendre à coder, c’est réfléchir en terme d’algorithme. C’est penser un problème d’une toute autre manière et poser un œil nouveau dessus.

 

4 ) Comprendre la problématique pour la résoudre

Si on veut résoudre une problématique via la programmation, il n’y a pas d’autres choix que de comprendre le métier et la problématique.

  • Comment cela s’est-il produit ?
  • Pourquoi ?
  • Comment sont censées marcher les choses ?
  • Et comment les améliorer ?

Apprendre à coder, c’est aussi (re)découvrir son métier et toutes les tâches qui y sont associées.

 

5 ) Automatiser

Le plus gros avantage au fait de savoir coder, c’est l’automatisation ! Tu n’imagines même pas le nombre d’heures que tu perds chaque semaine à faire des tâches qui pourraient être mieux faites tout en étant automatisées !

Tu dois manipuler des tableaux complexes dans Excel, truffés de rapports et statistiques dans tous les sens ? Nul doute que tu dois y passer plusieurs heures par semaine pour sortir ce fameux reporting que ton patron attends.

Prends un peu de temps pour coder, fais une macro (un code) dans Excel, et il te suffit ensuite de cliquer sur un bouton pour que le logiciel fasse tout le travail à ta place, et en un temps record !

Libre à toi d’utiliser ces quelques heures de gagnées pour te mettre sur des tâches à forte valeur ajoutée.

 

 

6 ) Monter un projet perso

Tu rêves de créer le nouveau Facebook / une application indispensable sur smartphone / un site web / un jeu vidéo ?

Bien qu’il existe des applications et logiciels te permettant d’en créer sans coder, je peux t’assurer par expérience que tu devras mettre les mains dans le cambouis tôt ou tard !

Rien de mieux que de savoir coder pour monter un projet personnel, à côté de son job.

Tu pourrais te dire que pour le blog, WordPress et les plugins gèrent tout pour moi et qu’il suffit de 3 clics pour mettre un blog en ligne. C’est vrai. Mais dès que tu souhaites faire évoluer ton thème, automatiser certaines actions, changer la couleur du texte souligné, tu dois coder. Connaître le PHP et le CSS, c’est un vrai plus pour moi au quotidien ! 😉

Connaître le langage SQL peut aussi te permettre de manipuler des bases de données rapidement pour tes projets persos.

 

7 ) Développer de nouvelles opportunités

Avoir une compétence de développement informatique, ça peut t’ouvrir des portes. Alors oui, tu auras peu de chances de devenir développeur informatique, sauf si tu es en pleine reconversion. Mais comprendre le code peut t’ouvrir des portes qui t’étaient fermées jusqu’à alors.  😉

 

8 ) Ouvrir son champ de compétences

Enfin, tu l’as compris, apprendre à coder c’est développer de nouvelles compétences.

Le langage de programmation peut changer, chacun a ses spécificités d’ailleurs, mais la logique reste la même.

 

Connaître les fondamentaux de la programmation informatique est devenu nécessaire pour être capable d’agir dans un monde toujours plus numérique.

L’idée n’est pas de créer une armée de développeurs, mais d’avoir des collaborateurs qui comprennent mieux le monde dans lequel ils évoluent.

Savoir automatiser les tâches rébarbatives et répétitives pour se concentrer en profondeur sur les tâches à forte valeur ajoutée, c’est une compétence inestimable pour une entreprise.

Vois-tu d’autres avantages à apprendre à coder ? Quels langages de programmation connais-tu (ou souhaites-tu apprendre ? Qu’est-ce que cela changerait dans ton travail au quotidien ?

 

 

2 Réponses

  1. lucette smits dit :

    Il faut s’accrocher à la charrette, tout va tellement vite, qu’on perdra tout ce que l’on a appris sans s’en rendre compte.A cette vitesse, 10 ans c’est demain…

    • Thibault dit :

      Techniquement, pour assurer son employabilité dans 10 ans, c’est aujourd’hui que ça se joue, c’est aujourd’hui qu’il faut se former sur les technos de demain. Et apprendre à coder, même si les technologies vont évoluer, même si les langages vont changer, la logique restera. D’où l’intérêt de s’y mettre. Et en plus, ça fait gagner un temps de dingue ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *