recrutement manager questions à préparer
Cet article invité a été écrit par Arthur d’Hausen.
Après quelques années en poste, vous vous dites qu'il est temps de relancer la machine, de vous mettre en quête d'un nouveau challenge, et de décrocher un super poste de manager. 


Après quelques heures passées sur votre outil informatique préféré, quelques gouttes de sueur et une bonne dose de caféine, vous êtes fier de présenter votre nouveau CV, flambant neuf ! 


Ni une ni deux, vous faites le tour des annonces pour des postes de manager, gonflés à bloc. Mais la baudruche se dégonfle vite face aux exigences totalement irréalistes des recruteurs. C'est le drame... Chute libre de 10 étages. 


On vous demande au minimum 5 ans d'expérience sur un poste similaire, de connaître le métier de votre future équipe, de savoir gérer des projets à la perfection, d'avoir au minimum un bac+5, recommandé sortie de grandes écoles... Bref, un joli mouton à 5 pattes. 


Je vous comprends, il y a de quoi se décourager avant même de postuler. Mais justement... Si les autres se découragent, vous, vous pouvez tirer votre épingle du jeu ! 


Arthur va vous expliquer dans cet article quelles sont les 11 questions à préparer pour maximiser vos chances de décrocher ce poste de manager que vous souhaitez tant avoir.

11 questions à préparer avant de candidater à un poste de manager

Lorsque vous candidatez à un poste de management, vous vous attendez à ce que l’entreprise vous confie des responsabilités importantes ou même le management d’une équipe. Cela requiert des qualités et des compétences spécifiques. Que vous soyez manager de rayon dans un supermarché ou directeur de projet pour une entreprise du CAC 40, les recruteurs vont faire attention à différents critères pour vous sélectionner et évaluer votre profil.

Pour optimiser vos chances d’accéder à un poste de management, il faudra que vous sachiez répondre à toutes ces questions.

1 ) Quelles responsabilités vous a-t-on déjà confié sur vos anciens postes ?

Le premier critère attendu pour un poste de management est généralement l’expérience que vous avez pu acquérir sur des postes similaires. Ainsi, les recruteurs et chefs d’entreprise vont tout particulièrement analyser sur votre curriculum vitae, les différents emplois que vous avez déjà occupés. En effet, vous serez challengé sur les responsabilités qui vous ont déjà été confiées et vos années d’expériences. Plus vous avez de séniorité, plus vous aurez une légitimité à occuper un tel poste dans la hiérarchie de l’entreprise.

Dans la plus grande majorité des cas, votre expérience rassurera votre futur employeur. Cela est nécessaire lorsque des responsabilités vous sont confiées. Seules certaines start-up en très forte croissance autorisent parfois une ascension accélérée dans l’organigramme de l’entreprise, à condition d’avoir justifié de vos compétences et de votre efficacité.

Lorsque vous rédigerez votre modèle de CV, n’oubliez pas de renseigner uniquement vos expériences en relation avec le poste de management que vous visez. Certains stages et expériences qui n’ont aucun rapport peuvent tout de même être intéressants pour montrer votre parcours. Cependant, n’oubliez pas que votre CV doit constituer un argument solide pour prétendre au poste que vous espérez.

2 ) Pouvez-vous citer un ou plusieurs succès que vous avez connu lors de vos anciens postes ?

Il n’est pas rare que vos futurs employeurs vous fixent des objectifs à atteindre. C’est pourquoi ils souhaiteront savoir si vous avez la culture du résultat. Rappelez-vous donc vos anciennes missions et trouvez les éléments les plus marquants que vous pourrez raconter à la personne qui vous recrute. Il peut s'agir de succès humains (auprès de votre équipe) ou de succès chiffrés sur l’atteinte de vos objectifs.

3 ) Quels diplômes / formations possédez-vous aujourd’hui ?

Bien que l’expérience et les résultats passés prennent plus d’importance aujourd’hui, de nombreux recruteurs et entreprises restent très attachés à votre diplôme, aux écoles effectuées et à votre formation. Vos diplômes restent donc des passeports pour intégrer les grandes entreprises et accéder à des postes de management ou de direction.

Si vous pensez avoir les compétences suffisantes pour un poste, mais sans avoir de diplômes, la route vers un poste à fortes responsabilités sera plus dure pour vous. Mais gardez en tête que cela n’est pas impossible, surtout au sein d’une petite entreprise. A l’inverse si vous pensez ne pas encore avoir toutes les clés pour prétendre à un poste, envisagez une reprise d’étude afin de décrocher un diplôme et d’ajouter une corde à votre arc.

Le diplôme peut permettre de décrocher un entretien dans de grandes entreprises, mais bien sûr cela ne suffit pas : l’expérience prime sur tout le reste.

4 ) Avez-vous déjà managé une équipe ?

Même si vous avez managé un stagiaire ou un alternant, toute expérience de management d’équipe peut compter. L’essentiel est d’avoir déjà pris en charge la responsabilité d’autres employés en tant que N+1. Si vous avez managé des personnes, cela peut mettre en évidence vos compétences de management d’équipe.

Vous avez déjà travaillé en « mode projet », sur un ou plusieurs projets ? Vous pouvez dans ce cas mettre en avant le management transversal dont vous avez fait preuve. On l’oublie souvent, mais il s’agit bien d’une expérience de management.

Si vous n’avez jamais managé une équipe, vous pouvez tout de même parler des personnes qui vous ont managé et inspiré. Vous exprimerez ainsi votre envie de faire un travail exceptionnel en tant que manager.

5 ) Quel est votre type de management ?

Il est important de bien vous connaître lorsque vous postulez, mais également de connaître l’entreprise dans laquelle vous candidatez. Il n’y a pas de bon ou de mauvais management.

Mais cette question va permettre au recruteur de savoir si vous correspondez à leur culture d’entreprise. Assurez-vous donc de bien répondre en fonction de leurs attentes et montrez que vous avez une vraie vision du management.

Vous devrez donc montrer quelle sera votre attitude et votre type de communication avec le reste des équipes. Retenez qu’il existe 4 types de managements :

  • Le management directif
  • Le Management Participatif
  • Le management persuasif
  • Le management délégatif

N’oubliez pas de préciser que vous êtes quelqu’un à l’écoute de vos collaborateurs, tout en indiquant la part d’autonomie que vous laissez à vos équipes.

6 ) Avez-vous déjà été responsable d’un budget ?

Il s’agit de l’une des plus grandes responsabilités qu’une entreprise peut vous confier. Si un budget vous est confié, l’entreprise vous demandera des comptes afin de connaître votre Retour sur Investissement (ROI). Pour cela, vous devrez donner le montant approximatif du budget que vous avez géré, mais aussi la durée sur laquelle vous avez dépensé et investi ce budget. L’essentiel est de faire comprendre à votre interlocuteur que vous avez une gestion raisonnée et optimisée de l’argent que vous avez utilisé, avec une maîtrise des coûts et une estimation des recettes et du résultat généré.

Vous pouvez également mettre en avant les responsabilités de gestion de projet que l’on a pu vous confier : un budget de projet reste un budget à gérer.

7 ) Comment évaluez-vous votre travail en tant que manager ?

Votre futur patron voudra savoir comment vous procédez au suivi de vos objectifs, mais aussi votre travail individuel par rapport au reste de l’équipe. Cela mettra en valeur votre rigueur, mais aussi votre capacité à vous auto-évaluer. Pour cela, prenez de la hauteur par rapport à votre travail, vos méthodes, vos relations internes…

8 ) A quelle rémunération prétendez-vous aujourd’hui ?

Il est très important de connaître sa valeur sur le marché du travail, afin de pouvoir être payé à sa juste valeur. Si vous postulez à un poste à forte responsabilité, n’hésitez pas à demander la rémunération que vous souhaitez. N’oubliez pas que vous avez toujours la possibilité de négocier votre rémunération. Attention cependant à ne pas surévaluer votre rémunération car vous pourriez faire fuir un recruteur. Au contraire, si vous proposez une rémunération trop basse, l’entreprise peut se poser des questions sur votre réelle capacité à occuper ce poste.

Il est important que vous vous mettiez d’accord sur votre salaire. L’employeur peut aussi vous proposer une part de fixe et une part de variable sur objectifs (individuels ou collectifs). Quoi qu’il arrive, vous devrez montrer que vous valez cette rémunération et que vous serez très investi sur votre poste.

9 ) Citez une de vos forces et une de vos faiblesses

Afin d’évaluer vos qualités humaines et votre réaction face à un problème, un recruteur peut poser cette question très déstabilisante en entretien. Si vous avez préparé cette question, vous pourrez y répondre aisément et argumenter en votre faveur. Si vous ne savez pas quoi répondre, n’hésitez pas à demander 3 minutes de temps pour y réfléchir et répondre un argumentaire cohérent.

Cette question est également l’occasion de montrer votre assurance, vos qualités d’élocution et d’éloquence dans la manière dont vous vous exprimez.

10 ) Quelle valeur ajoutée allez-vous apporter à l’entreprise ?

Cette question est sans aucun doute utilisée pour trouver des points différenciants entre les différents candidats qui souhaitent accéder au poste. Pour cela, il vous faudra trouver des points différenciants et montrer que vous êtes la personne idéale pour le poste. Montrez que vous avez des compétences ou des qualités supplémentaires à celles attendues pour le poste. Montrez en quoi vous vous distinguez des autres candidats.

Cela peut également relever d’une qualité humaine. Si vous êtes un fin stratège et quelqu’un de très investi, mettez en valeur vos forces de propositions. Si vous êtes quelqu’un de souriant, cela peut jouer en votre faveur car vous allez contribuer à la bonne ambiance générale.

11 ) A quel poste vous voyez-vous dans 5 à 10 ans ?

Encore une fois, le recruteur va vous challenger sur votre adéquation à l’entreprise. Il est préférable d’éviter de parler de vos futures vacances ou d’une envie d’aller déménager à l’autre bout du monde. Les recruteurs aimeront savoir si vous avez de l’ambition et si vous vous voyez évoluer avec l’entreprise. C’est également une occasion pour vous de faire valoir vos envies d’évolution : perspectives internationales, management d’une équipe, poste de direction… Attention tout de même à ne pas voir trop grand car si le manager qui vous recrute sent que vous voulez prendre sa place, vous risquez d’être écarté du processus de recrutement.

Conclusion

Pour conclure, il est très important de préparer ces questions car vous aurez l’occasion d’y répondre si vous êtes retenu dans le processus de recrutement d’un poste de management. Le recruteur pourra directement vous les poser en entretien. Cependant, s’il ne parle pas de ces sujets, vous pourrez prendre les devants en parlant de ces sujets avec assurance et sans dire de bêtise. Rappelez-vous que l’impression que vous laissez de vous en entretien est très importante. Au final, c’est l’impression que vous laisserez qui fera toute la différence. Pas le CV. Pas les diplômes. Pas l’expérience. Mais bien l’impression.

Ces questions peuvent aussi vous inspirer pour la rédaction de votre lettre de motivation ou pour tout autre support que vous enverrez dans votre candidature.

Thibault Baheux

A propos

Manager d'équipe et Chef de Projet IT depuis 2008, j'ai constaté une chose : l'humain est au cœur de tout, mais est totalement oublié en entreprise ! J'ai créé ce blog pour changer cela. Pour remettre l'humain au centre des décisions. Pour développer le management bienveillant, le travail collaboratif et le bien-être au travail, qui est la clé de la performance et de l'attractivité des entreprises de demain. On peut tous travailler + intelligemment, + humainement et + efficacement !

Vous aimerez aussi : 

procrastiner pour gagner en efficacité

Pourquoi faut-il remercier la procrastination ?

L'art et la manière de faire son mea culpa

L’art et la manière de faire son mea culpa

Ne plus se plaindre et agir en leader

Ne plus se plaindre et agir en leader

Commenter l'article

Ton adresse mail ne sera pas visible. Tous les champs marqués d'une astérisque * doivent être remplis.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}