améliorer le bien-être de ses salariés au quotidien

Fais cette action simple tous les jours pour améliorer le bien-être de tes salariés au quotidien !

On s’imagine souvent (à tort) qu’il est nécessaire de mettre en place des politiques de qualité de vie au travail complexes pour booster le bien-être au travail et le ressenti des collaborateurs au quotidien.

Mais le bien-être au travail, ce n’est pas seulement une politique QVT (Qualité de Vie au Travail), ce n’est pas non plus définir et respecter un processus d’onboarding (processus d’accueil des nouveaux arrivants), ce n’est toujours pas la création d’un poste de CHO (Chief Happiness Officer, les « passeurs de bonheurs » au travail).

Et oui, j’assume ma position !

Même si un Chief Happiness Officer peut contribuer à l’amélioration du bien-être en entreprise, ce n’est pas indispensable pour que les collaborateurs se sentent épanouis et bien dans leur job !

 

Tes fondations sont-elles suffisamment solides ?

Non, ce qui fait que l’on se sent bien dans son travail est un ensemble de choses. C’est un tout, qui comprend aussi bien la politique de qualité de vie au travail, que le processus d’onboarding, la mise en place de nouvelles méthodes de travail, la reconnaissance du travail d’autrui, etc…

La liste est longue 😉

Mais tout cet ensemble repose sur une base simple, solide, et diablement efficace !

Tout comme les gratte-ciels, il ne sert à rien de vouloir construire une tour de 100 étages si les fondations ne sont pas solides. La tour s’écroulerait sous la force du vent et les dégâts seraient considérables.

Il en est de même pour le bien-être au travail : ça ne sert à rien de construire une politique complexe tant qu’une base solide n’a pas été acquise.

 

Pour construire cette base, il y a une action simple que l’on peut réaliser au quotidien, qui demande très peu de temps et d’efforts, et qui fait plaisir à tout un chacun.

L’as-tu trouvé ?

Il s’agit de dire bonjour à ses collaborateurs, chaque matin, et leur glisser un petit mot qui fait plaisir.

C’est simple comme bonjour, non ? 😉

 

Et pourtant, tout le monde ne le fait pas!

Il y a des managers qui arrivent stressés et bougons au bureau dès le matin et qui brusquent leurs collaborateurs sur le dossier urgent du moment sans même prendre le temps de dire bonjour et de placer une parole bienveillante.

Comme tu l’as déjà deviné, cela génère un sentiment de non-reconnaissance pour les collaborateurs, de frustration intense, et à terme de démobilisation.

 

Dire bonjour : Pourquoi est-ce si important ?

Dire bonjour, ce n’est pas seulement saluer quelqu’un le matin.

Dire bonjour, c’est aussi dire « je vous connais, je vous respecte et j’espère que vous passerez sincèrement une bonne journée ».

Dire bonjour, c’est faire preuve de respect et de bienveillance envers son interlocuteur, c’est ouvrir la possibilité d’un échange cordial, bienveillant, authentique.

Dire bonjour, c’est laisser la porte ouverte à une (future et éventuelle) question.

 

En tant que Chef de Projet puis Service Delivery Manager, je me suis fait un point d’honneur à prendre 10 minutes tous les jours pour aller saluer les équipes opérationnelles avec lesquelles je travaillais, tout en ayant une parole bienveillante pour chacun d’eux.

Un petit mot dit avec sincérité change du tout au tout sa relation avec les autres.

 

Le pouvoir d’un simple bonjour

Tu serais surpris du pouvoir qu’un simple bonjour peut avoir !

Savais-tu que la seule valeur de respect dissuaderait les salariés de quitter leur travail actuel pour aller chercher un nouvel employeur ?

Il est sans aucun doute plus motivant de travailler pour quelqu’un d’aimable et d’avenant que pour un tyran ou une porte de prison.

Une entreprise ou une équipe ressemble à son manager, c’est un fait.

Un manager qui sourit est un manager qui n’a pas de problèmes, qui est orienté solutions.

Si il fait la gueule, ses collaborateurs le feront également.

Le manager a donc un devoir de montrer l’exemple et, pour pouvoir tirer le meilleur de ses collaborateurs, il devra se montrer bienveillant, chaleureux et avenant.

 

Imagine un dirigeant d’entreprise qui, dès le matin, s’enferme dans son bureau, répète que sa porte est ouverte, mais ne prend jamais le temps d’aller rencontrer les équipes opérationnelles pour les saluer.

Que crois-tu que penseront ses collaborateurs ?

Ils le verront comme une personne distante, cloîtré dans sa tour d’ivoire. Ils se sentiront considérés comme de la piétaille, de la chair à canon remplaçable et non pas comme des professionnels, et par conséquent ils finiront par se démotiver.

Comment je peux en être certain ? Parce que je l’ai vécu.

 

Alors, la prochaine fois que tu te demandes ce que tu peux faire pour améliorer l’engagement, la motivation et le bien-être de tes collaborateurs, prends simplement le temps chaque matin de faire le tour des bureaux pour dire bonjour et placer une parole bienveillante.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *