être épanoui au travail

Peut-on être épanoui au travail après 10, 20 ou 30 ans de métier ?

Epanoui dans son travail après 10 ans de boîte : possible ?

Être épanoui dans son travail est essentiel  pour qui souhaite être bien dans ses baskets, kiffer la life, et se lever de bonne humeur le matin.

Mais peut-on être épanoui dans son travail après 10 ans, 20 ans, 30 ans de métier ?

C’est une question que l’on m’a récemment posé à laquelle je vais répondre aujourd’hui.

 

30 ans d’expertise ?

Qu’on se le dise, il devient de plus en plus rare de voir une personne avec 10 ans de boîte, alors 30 ans, imagine…

Faire le même métier, dans la même société, toute sa vie professionnelle, c’était pour les générations précédentes : nos parents et grand-parents.

Que ce soit les générations X, Y ou Z, nous avons tous baignés dans un monde qui évolue de plus en plus vite.

Des métiers émergent tandis que d’autres péréclitent, des sociétés se font et se défont, des startups poussent et révolutionnent un secteur entier en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

Il n’est pas rare de rencontrer des trentenaires qui ont fait déjà plusieurs boîtes, plusieurs jobs, que ce soit dans le même secteur ou non.

Pour ta culture G, on les appelle d’ailleurs les slasheurs, de véritables travailleurs à double emploi.

 

Ecouter son moi profond

Il n’y a que 2 manières d’être épanoui dans sa vie professionnelle, peu importe notre parcours et notre métier actuel.

  • Devenir entrepreneur
  • Rester salarié, mais changer de poste et/ou de métier selon ses envies

Si tu écoutes ton moi profond, tes envies et besoins, tu vas choisir une vie professionnelle en accord avec cela, en accord avec toi-même.

Ceux qui sont épanouis dans leur travail après 10 ans, 20 ans, ou 30 ans de métier sont ceux qui ont compris :

  • qu’il faut s’écouter soi-même
  • qu’il ne faut pas écouter les autres, et foncer faire ce qui nous plaît
  • qu’il ne faut pas s’enfermer dans un métier ou un secteur qui ne nous plaît plus
  • qu’il ne faut pas choisir un métier contraire à nos valeurs profondes
  • qu’il faut se former, toute sa vie, apprendre, s’améliorer
  • qu’il ne faut pas avoir peur de se réinventer
  • qu’il faut avoir confiance en soi, et ne pas écouter sa petite voix qui trouvera toujours une raison de ne pas faire quelque chose qui nous plairait ( « c’est risqué », « j’ai des enfants et un crédit maison, comment je vais faire ? », « tu seras moins bien payé », etc)
  • qu’il faut bien choisir ses collègues de travail, étant donné qu’on passe plus de temps avec eux qu’avec notre famille ou nos amis

 

Peut-on être épanoui au travail après 10 ans de métier ?

Je pense sincèrement que oui.

Ces salariés qui sont heureux au travail ont quelques points communs qui sont indispensables sur le long terme : avoir un job en accord avec leurs valeurs profondes, aimer profondément ce qu’ils font, trouver du sens à ce qu’ils font.

 

Et toi, comment te vois-tu dans 10 ans ? 20 ans ? 30 ans ?

Toujours au même poste ? En train de révolutionner le monde avec ta startup ? Tranquille en élevant des chèvres dans le Larzac ?

 

2 Réponses

  1. Lucette Smits dit :

    Comme quoi « sa petite » voix est très importante pour peser le positif et le négatif. Mais ceci dit, qui ne risque rien, est sûr de ne rien perdre, ni gagner…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *