Comment être plus heureux au travail ?

7 secrets pour être véritablement heureux au travail

Nous cherchons tous à être couronné de succès et à obtenir la reconnaissance de notre direction et de nos collègues au travail. C’est bien, mais ce n’est pas suffisant, et ça ne vous rendra pas plus heureux pour autant : vous savourerez cette victoire, et puis vous vous rappellerez très rapidement qu’au fond vous n’êtes pas heureux dans ce que vous faites, et qu’il vous manque quelque chose : le bonheur au travail.

( Si jamais vous vous sentez véritablement heureux dans votre travail, ça me ferait plaisir d’échanger avec vous, laissez-moi un commentaire 😉 ) Le problème, c’est que depuis notre enfance, nous sommes formatés à toujours faire plus pour avoir mieux, en considérant cela comme le but ultime à atteindre : travailler plus pour gagner plus, obtenir plus de responsabilités, s’élever dans la hiérarchie de son entreprise, etc. On vit dans l’illusion que cela apporte le succès, la réussite, et donc le bonheur. Peu importe de savoir que les autres considèrent que vous avez réussi au travail suite à votre promotion. Êtes-vous, au fond de vous, véritablement plus heureux ? Alors comment on fait pour être plus heureux au travail, sans changer de métier, et sans réinventer complètement sa vie ? Cessez de courir, de travailler du petit matin jusqu’à tard le soir. Misez plutôt sur ces 7 clés qui risqueraient bien de vous redonner le sourire aux lèvres 😉 être heureux au travail

1 ) Vivre le moment présent

Au travail, vous êtes tout le temps inquiets à propos de ce que vous devez accomplir :

« Est-ce que je vais terminer dans les temps ? » « Je n’ai pas assez de temps pour tout traiter » « Et après ça, je suis censé faire quoi ? » « Ce que je fais est nul »

Dites vous bien qu’avec des si, on refait le monde. Ces interrogations soulèvent un problème, mais ça ne le règle pas. Pendant que vous êtes en train de vous demander si vous allez finir votre tâche dans les temps, vous ne travaillez pas pleinement sur cette tâche. Alors mettez ces pensées de côté, et surtout oubliez le multitâches. Concentrez-vous sur une seule tâche à la fois ! Et oui, le multitâche est moins efficace que le monotâche : Hewlett Packard a commandé une étude en 2005 sur le multitâches, qui a démontré qui les gens qui jonglent entre leur travail, l’envoi de mails, la réponse au téléphone (appels ou sms) voyaient en moyenne leur QI baisser de 10 points. Il est impossible de bien faire plus d’une chose à la fois, par conséquent plus vous vous éparpillerez, moins votre travail sera de qualité. Concentrez-vous sur l’instant présent. Vous serez moins stressés, plus concentrés, plus productifs et par conséquent vous aurez le sentiment du travail bien fait. En tant qu’angoissé de nature, je connais bien ce que vous pouvez ressentir 😉

[bctt tweet="Plus vous vous éparpillez, moins votre travail sera de qualité. #productivite"]

2) Rester authentique

Pour savoir ce qui vous fait vibrer, il est important de bien vous connaître ! Vous souhaiter explorer un nouveau métier ? Vous épanouir dans votre entreprise actuelle ? Tâchez de tracer votre voie en restant fidèle à vos valeurs, en restant fidèle à vos objectifs de vie. Si vous êtes profondément convaincu que les rapports humains sont importants, et qu’on vous propose un poste de manager dans une grande société qui considère les gens comme des ressources remplaçables, allez-vous accepter ce poste et le salaire mirobolant quitte à oublier vos valeurs, ou allez-vous refuser pour respecter vos valeurs et trouver un job qui vous correspond mieux ? Bien, on est d’accord 😉 Restez connectés à vos valeurs, à vos objectifs, à vos ambitions, et développez et épanouissez-vous tout en gardant ça en tête : c’est la clé ultime du bien-être !

 

3) Changer sa manière de travailler

Les entreprises exigent toujours plus de vous : plus de disponibilité, plus de flexibilité, plus d’heures au bureau, plus de productivité, etc… Et devinez quoi ? Nous nous mettons aussi nous-mêmes cette pression. Nous nous fixons nous-mêmes des hauts standards de performance qu’il faut respecter, sous peine de quoi on dévalorisera le travail que nous avons effectué. Cette pression du « toujours plus » cause du stress, de l’anxiété, de l’épuisement, et peut même vous pousser jusqu’à des extrêmes tels que le burn out ! Comme le dit la loi d’Illich : « Au-delà d’un certain seuil, l’efficacité humaine décroît, voire devient négative ». Autrement dit, passé un cycle d’environ 90 minutes de travail, il est nécessaire de vous accorder une pause ! Pensez à vous, marchez, déconnectez quelques minutes, l’entreprise ne s’arrêtera pas de fonctionner. L’idéal est un cycle de 90 minutes de travail intensives, sans distractions, suivi d’une pause de 10 – 15 minutes, suivi d’un cycle de 90 minutes de travail, etc… Bonus : Vous renforcerez vos liens avec vos collègues autour d’un café ou d’un thé.

4) Être indulgent avec soi-même

Soyez plus indulgents avec vous-même ! On a tous des défauts, on a tous des faiblesses, on fait tous des erreurs ! Acceptez-le. Une erreur a été faite ? vous apprendrez d’elle pour vous améliorer. Vous cherchez à corriger vos défauts ou à masquer vos faiblesses ? Misez plutôt sur vos forces et talents !

Lien Amazon affilié

Je vous recommande d’ailleurs le livre Strengths Finder 2.0 pour connaître quels sont vos points forts. Le livre est en anglais, mais si vous avez les bases,il ne devrait pas vous résister bien longtemps.

5) Décompresser après le travail

ça y est, après une journée de travail bien remplie, bien intense, vous quittez enfin le bureau direction la maison. Yay! 🙂 Mais vous n’arrivez pas à décompresser, vous continuez à penser au travail, aux mails qui sont restés sans réponse, aux feux qu’il faudra éteindre demain…

STOP !

Ajoutez du sport à votre planning pour vous défouler et vous vider la tête. Ou encore ajoutez des loisirs plus calmes tels que la lecture, la méditation, le yoga ou encore la marche à votre planning. ça vous aidera à vous recentrer sur ce qui est véritablement important : vous. A titre d’exemple, en rentrant du travail, je marche tous les jours 45 minutes avec mon chien, et ça m’aide à souffler et à m’aérer l’esprit. Je rentre chez moi avec plus d’énergie, l’esprit vidé, et certaines fois même avec des solutions aux problèmes que je n’ai pas pu résoudre au bureau. C’est tout bénèf’! Pour me vider la tête, c’est l’escalade.

6) Sortir de sa zone de confort

Il n’y a rien de passionnant et d’intéressant à faire encore et encore la même tâche, jour après jour, année après année. Faites des changements dans votre manière de travailler, changez de bureau, écoutez de la musique, testez un nouveau restaurant le midi, faites une pause avec des collègues que vous ne fréquentez pas d’habitude.

Découvrez, Jouez, Entreprenez, Expérimentez !

Pimentez votre travail, et vos journées se suivront sans se ressembler. Point bonus : Votre esprit sera plus ouvert, vous serez plus créatif et vous pourriez bien trouver une solution innovante à votre problème à laquelle vous n’auriez pas pensé en temps ordinaire.

 

7) Être compatissant

L’entreprise est trop souvent un lieu où le « chacun pour soi » règne en maître. A quoi bon ? Nous ne sommes pas là pour travailler les uns contre les autres, mais les uns avec les autres. L’individualisme finit toujours par créer le conflit, ne l’oubliez pas. Alors levez les yeux (de votre nombril), et regardez les autres ! Offrez votre aide, soyez compatissants, aidez sans rien attendre en retour. C’est comme ça que vous bâtirez un esprit d’équipe solide, des liens riches et forts entre collègues, et que vous deviendrez une source d’inspiration pour vos collègues.   Connaissez-vous d’autres moyens d’être véritablement heureux et épanoui au travail ? Partagez avec nous vos astuces dans les commentaires ! source : https://effet-a.com/articles/8-cles-du-bonheur-et-du-succes-au-travail/

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *