reconnaître le travail de ses salariés

Les 4 formes de reconnaissance au travail

La nécessité de reconnaître le travail de ses salariés

 

Lorsqu’on aborde la qualité de vie au travail, on parle souvent du besoin de reconnaissance des salariés.

On s’imagine souvent qu’un salarié est là pour travailler et qu’il est donc normal et juste de ne pas le remercier pour le travail qu’il réalise puisqu’il est payé pour cela.

Mais qui n’a jamais souhaité être reconnu et apprécié pour ce qu’il est, pour ce qu’il fait, pour ses résultats ?

L’être humain est un être plein de surprises : Il a beau être payé pour effectuer une tâche, il a ce besoin, cette nécessité d’être reconnu et estimé pour ce qu’il a réalisé.

 

Les 4 formes de reconnaissance au travail

 

Il existe 4 formes de reconnaissance au travail, toutes aussi essentielles les unes que les autres pour assurer bien-être et épanouissement de ses salariés.

Tu veux que tes meilleurs salarié s’épanouissent dans ton entreprise tout en donnant le meilleur d’eux-mêmes ?

Fais en sorte qu’il soit reconnu à sa juste valeur !

Si tes meilleurs talents prennent la fuite les uns après les autres, je t’invite à travailler sur la seule et unique qui les fait fuir : les managers !

 

1) La reconnaissance existentielle

Il s’agit de reconnaître le salarié pour qui il est : son caractère, sa personnalité, son histoire, etc…

Le salarié a besoin d’être reconnu en tant que personne unique et comme un collaborateur parmi tant d’autres pour l’entreprise.

 

2) La reconnaissance de la pratique du travail

Il s’agit de reconnaître le salarié pour ses qualités professionnelles, aussi subtiles et multiples soient-elles.

 

Peut-être que Jean-Pierre a besoin de s’améliorer sur la gestion du budget, mais il faut bien reconnaître qu’il excelle dans l’art de communiquer avec le client et de le rassurer.

Ou Peut-être que Jean-Eude n’est pas bon communiquant en interne, mais est passé maître dans la maîtrise d’un champ technique.

 

Souligne les qualités professionnelles et comportementales de tes salariés, ce sera bénéfique pour tout le monde.

 

3) La reconnaissance de l’investissement

Il s’agit de reconnaître la motivation et l’énergie investie dans le travail du salarié.

Il a été mobilisé durant un soir, un weekend, une journée excessivement longue ?

Ou a été particulièrement impliqué dans un projet ?

Prends le temps de le remercier de son implication.

 

Il peut arriver que certains dossiers soient compliqués à traiter, et que des paramètres extérieurs et non prévisibles viennent perturber le bon déroulement du projet.

J’en ai moi-même fait l’expérience récemment au travail : j’ai rencontré toutes les emmerdes possibles et inimaginables sur un dossier, les charges prévues ont explosées, le budget a été dépassé, les délais n’ont pas été tenus, etc…

Et pourtant, j’ai été reconnu et remercié pour mon implication, et ma grande résistance au stress et à la mauvaise foi.

Et tu sais quoi ?

ça m’a mis du baume au cœur, et ça m’a aidé à tenir bon face à toutes les embûches que j’ai continué à rencontrer sur ce dossier !

 

4) La reconnaissance des résultats

Le travail du salarié a porté ses fruits : les objectifs ont été atteints, les délais annoncés au client ont été respectés ?

Récompense le salarié.

Une attention fait toujours plaisir à la personne qui la reçoit.

Si un salarié se démène pour tenir ses objectifs ou satisfaire le client, et qu’il n’obtient aucune reconnaissance pour les résultats obtenus, crois-tu sincèrement qu’il va persévérer dans cette voie ?

Moi pas.

 

 

Peut-être que ça te paraît contre-intuitif. C’est peeut-être le cas. Sûrement même.

Pourtant, c’est diablement efficace.

 

Même si un salarié est payé pour faire un travail et le faire bien, il reste un être humain et à ce titre, il souhaite comme toi, comme moi, comme tout le monde, être reconnu pour ses qualités, ses compétences, son travail.

Il est nécessaire de remercier sincèrement ses salariés et de les reconnaître pour qui ils sont, pour leurs compétences professionnelles, pour leur investissement, et pour les résultats.

Ré-gu-liè-re-ment.

Il en va de leur productivité, de la qualité de leur travail et de la rentabilité de ton entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *