Thibault Baheux
7 novembre 2021  - minutes de lecture

Cet article fait partie du dossier : "Qu'est-ce qu'un manager ?"

Devenir manager, c’est une marque de confiance de l’employeur. On reconnaît vos capacités, on reconnaît votre maîtrise à résoudre des problèmes complexes, on mise sur vous et vos capacités humaines pour l’avenir. On vous fait confiance, on vous donne des responsabilités, et une équipe à manager.

Être manager est souvent vu comme le Saint Graal de la promotion, mais ça peut vite tourner en cauchemar. Comme je le dis souvent :

“Manager est la chose la plus complexe que j’ai eu à faire dans ma carrière. Mais c’est aussi la plus passionnante !”

Vous souhaitez devenir manager mais vous n’osez pas sauter le pas, de peur de ne pas être à la hauteur ? Découvrez dans cet article les 8 qualités essentielles pour faire de vous un bon manager.

Le manager est au service des collaborateurs... Et non l'inverse

Lorsqu’on devient manager, on nous confie une équipe à gérer au quotidien. On devient le N+1, le supérieur hiérarchique de cette équipe. Même si je préfère le terme de responsable.

On gagne en pouvoir : meilleur salaire, voiture de fonction (pas systématique), bureau pus grand et cloisonné. On valide les congés et RTT. On évalue la performance de nos collaborateurs.

C’est tentant de prendre le pouvoir et de dire à nos collaborateurs ce qu’ils doivent faire, comment et quand. Mais en fait, être manager, c’est tout l’inverse.

“Manager une équipe, c’est être au service de ses collaborateurs. Et non l’inverse !”

Pour être un bon manager, il est nécessaire d’apprendre à redonner le pouvoir. A ne plus vouloir tout contrôler.

Votre rôle, si du moins vous l’acceptez, est de donner autonomie et responsabilités à vos collaborateurs. De vous effacer et de leur laisser de l’espace pour qu’ils puissent s’épanouir dans leur travail. Mais également de rester disponible lorsqu’ils ont besoin.

Au même titre que les services supports sont au service des métiers de l’entreprise, vous, en tant que manager, êtes au service de votre équipe.

Gagnez en temps et en productivité, déléguez efficacement tout en motivant vos équipes, grâce au pouvoir du collectif.

Quelles sont les qualités indispensables d'un bon manager ?

A écouter les conférenciers, chacun a LA solution et le style de management qui va résoudre tous les problèmes de l’entreprise. Management participatif, management délégatif, management bienveillant, management libérée, management éclairé, etc… J’en oublie sûrement.

Au risque d’en décevoir certains, il n’existe pas de méthode miracle en management. Il n’y a pas de style de management qui soit meilleur que les autres. Vous choisirez cependant l’un ou l’autre en fonction des situations.

Cependant certaines qualités sont essentielles pour un management de qualité.

1 ) Être à l'écoute

Manager, c’est avant tout écouter. Un bon manager saura écouter de manière active l’équipe. C’est indispensable de comprendre l’autre si l’on veut communiquer ou travailler avec lui. L’écoute active vous permettra également de démêler les situations avant que ça s’envenime.

Quand je dis écouter, je veux dire vraiment écouter. Porter toute son attention sur la conversation que vous avez. Écouter réellement l’autre. Pas pour répondre. Mais pour comprendre ce qu’il est en train de dire. Ce qu’il peut sous-entendre.

Si vous n’écoutez pas ou pas assez, vous aurez du mal à asseoir votre légitimité de manager, mais surtout vous aurez beaucoup de difficultés à construire un lien de confiance avec votre équipe. La pire chose que vous pourriez faire serait de ne pas écouter, de ne pas libérer la parole. De laisser des non-dits entre vous et l’équipe.

2 ) Savoir prendre des décisions

Manager, c’est prendre des décisions. Décider à qui vous déléguez telle ou telle tâche. Qui vous positionnez sur ce projet. Vos collaborateurs vont venir vous voir pour les aider à traiter des problématiques qu’ils n’ont pu résoudre par eux-mêmes.

Sur la base des informations à votre disposition à ce moment-là, vous devrez décider de la réponse à apporter, de la direction à prendre.

Manager, c’est passer son temps à prendre des décisions. Sans avoir la totalité des informations à notre disposition. Sans savoir de quoi l’avenir sera fait. On prend la meilleure décision sur le moment avec les informations que l’on a à disposition.

Garder ça à l’esprit permet de décider sans regretter ultérieurement les choix effectués. Car avec le recul, il est facile de se dire « ah, j’aurais dû le savoir ». Une fois que les choses sont passées, elles nous paraissent évidentes.

3 ) Accepter ses responsabilités

Être manager c’est avant tout être responsable. Vous portez la responsabilité du travail effectué (ou non) par l’équipe. Vous avez la responsabilité d’atteindre des résultats, et d’améliorer la rétention. C’est ce qu’on appelle les deux R du management.

Un manager qui ne se détourne pas de ses responsabilités est un bon manager. Ça peut paraître un truisme dit comme ça, mais j’en ai vu suffisamment dans ma carrière pour vous assurer que l’un ne va pas systématiquement avec l’autre.

 Accepter vos responsabilités vous permettra également de vous faire respecter par l’équipe, de gagner en légitimité, mais également de montrer que non, vous n’êtes pas là que pour la représentation ou pour dire aux autres ce qu’ils doivent faire puis vous faire mousser par la suite.

4 ) Communiquer avec son équipe

Vous êtes bon communiquant ? Félicitations, vous êtes prêt pour être manager. Tout comme pour les chefs de projet, c’est une qualité très recherché. Car vous en aurez besoin en permanence. Quand vous ne communiquez pas avec l’équipe, vous êtes dans des réunions projets, vous dialoguez avec votre direction, avec vos autres collègues managers.

Aujourd’hui, le manager pépère qui gère son équipe dans son coin sans se soucier de personne, ça n’existe plus. Avec la digitalisation de l’entreprise, tous les métiers ont évolué. Nous sommes passés des services autonomes, organisés comme des silos, à des services interdépendants.

Les maître mots sont maintenant le travail collaboratif, l’intelligence collective, la transversalité, le mode projet.

Et pour travailler ensemble ? Pas le choix, il faut communiquer.

5 ) Savoir gérer son stress

Je ne vais pas vous mentir, manager c’est un métier complexe. On est systématiquement pris en tenaille entre d’un côté les collaborateurs et de l’autre la direction. Et quelques fois, cela peut faire des étincelles, notamment lorsqu’il y a un gouffre entre la soif d’autonomie et de bien-être au travail d’un côté, et de l’autre les exigences de performance toujours plus élevées.

En plus de ça, on vous demandera de traiter des projets stratégiques avec des délais hyper courts, on vous donnera parfois des ordres contre-ordres (ça a été particulièrement le cas pendant les confinements successifs). Bref, ce n’est pas un métier de tout repos.

Et il faut savoir gérer son stress. Déjà pour éviter des soucis de santé à long terme, ou d’éviter de partir en burnout. Mais également pour éviter de décharger son stress sur l’équipe.

6 ) Savoir motiver l'équipe, en toutes circonstances

La motivation est la clé du succès. Vous ne pouvez pas avoir des collaborateurs efficace et une équipe performante s’ils ne sont ni motivés, ni engagés, ni impliqués dans leur travail.

Par ailleurs, si vos collaborateurs sont démotivés, cela se ressentira : des arrêts de travail en hausse, le turn-over qui explose, la qualité du travail en baisse… Autant de signaux qui devraient vous faire réagir avant qu’il ne soit trop tard et que vos meilleurs talents partent à la concurrence.

Mais comment motiver l’équipe en toutes circonstances, allez-vous me dire ? Il n’existe pas une stratégie. En fait, il y en a autant que vous avez de collaborateurs. Mais pour développer la vôtre, vous pouvez vous appuyez sur les 12 leviers de la motivation au travail.

7 ) Savoir fédérer une équipe

Fédérer une équipe est tout aussi indispensable que savoir la motiver. Fédérer une équipe, c’est réunir des profils différents, qui n’ont pas forcément les mêmes idées ni les mêmes envies, pour les rassembler autour d’un projet ou d’une vision commune.

On ne demande pas à vos collaborateurs d’être d’accord à 100% avec la stratégie de l’entreprise. Au contraire ! Leur désaccord peut amener des idées intéressantes sur la table, qui ne seraient pas venues autrement. Mais une fois le désaccord exprimé et la décision prise, on doit se ranger derrière celle-ci et penser à la mise en œuvre. Et c’est là que vous entrez en jeu.

Fédérer une équipe, c’est réussir à embarquer tout le monde dans un projet commun, une culture commune, des valeurs communes. On accepte chacun avec ses différences, et on se met au service du collectif.

8 ) Aimer l'humain

Enfin, vous devez aimer l’humain pour être un bon manager. Si vous vous imaginez que vous allez pouvoir siéger en haut de votre tour d’ivoire, vous vous mettez le doigt dans l’œil.

Un manager gère des humains au quotidien, dans toute leur complexité. Gestion des émotions, des désaccords, des conflits au travail, délégation, motivation, stress, dévalorisation, collaborateurs difficiles… Voici quelques situations que vous aurez à gérer.

Et pour ça, vous devez être à l’aise avec la communication, avec la psychologie, les émotions. Tout ce qui touche à l’humain.

Et si je n'ai pas toutes ces qualités ?

Vous ne possédez pas encore l’ensemble de ces qualités ? pas de souci. Que cela ne vous empêche pas de devenir manager si vous sentez que vous pouvez vous épanouir dans ce job.

La seule qualité que vous devez avoir au moment de devenir manager, c’est d’aimer l’humain. Si vous aime échanger avec vos semblables, si la psychologie vous attire, si vous appréciez travailler en mode projet, si le terme d’intelligence collective résonne en vous, aucun doute, vous êtes fait pour manager.

Les autres qualités ne sont pas innées, vous pourrez les apprendre. Et avec le temps devenir un manager exceptionnel.

Thibault Baheux

A propos

Tour à tour manager et chef de projet depuis 2008, j'ai managé des équipes jusqu'à 40 collaborateurs, aussi bien en management hiérarchique direct qu'en transversal. Manager des personnes, c'est la chose la plus compliquée que j'ai eu à faire dans ma carrière. Mais c'est aussi la plus passionnante ! Je partage avec vous sur ce site mes meilleurs conseils, mes retours d'expérience, ma vision du management d'aujourd'hui et de demain.

Vous aimerez aussi : 

Réussir son management : le guide complet

Manager : Rôles et définition

Quels sont les rôles du manager ?

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>