comment développer un leadership exceptionnel

Comment développer son leadership en 12 habitudes (inspirées de leaders exceptionnels)

On prend tous comme exemple des leaders qui ont marqué leur temps, leur époque : Winston Churchill, Steve Jobs, Elon Musk, etc…
Nous sommes tous d’accord pour dire que ces personnes sont de redoutables managers et dirigeants, faisant preuve d’un leadership exceptionnel.

Mais qu’est-ce qui les a amené à ce stade ?

Quelle est la recette pour passer d’un chef d’équipe à une position de leader ?

Qu’est-ce qui fait que le monde entier reconnaît en eux des leaders ?

Comment développer son leadership ?

Qu’est-ce qu’on bon leader ?

Avant de répondre à ces questions, il est important de se demander ce qu’est un bon leader.

Un bon leader, c’est quelqu’un qui donne une vision, un objectif commun et qui motive et implique ses équipes pour travailler tous ensemble à l’accomplissement de cet objectif.

Un bon leader, c’est une personne qui accompagne ses collaborateurs, les fait grandir.

Un bon leader, c’est quelqu’un qui rame avec les équipes dans la même direction, leur donne les moyens d’atteindre les objectifs, les challenge.

Au final, un bon leadership, c’est quelque chose de dynamique, un tout qui s’appuie sur une multitude de qualités, sur la personnalité du dirigeant.

Citation de Ken Kesey : On ne dirige pas les gens en leur disant simplement où aller. On les dirige en ouvrant le chemin et en défendant la direction choisie

 

A quoi reconnaît-on un vrai leader ?

Il n’est pas facile d’analyser les caractéristiques d’un vrai leader, car c’est un tout, propre à chacun.

Cependant, il y a 12 habitudes qui ressortent systématiquement chez tous ceux qui font preuve d’un leadership exceptionnel.

Découvre comment développer ton leadership.

 

1 ) Faire preuve de courage

Les collaborateurs ont besoin d’un leader fort, qui sait prendre des décisions difficiles, qui sait protéger ses équipes et garder le cap dans les moments difficiles.

Un bon leader n’abandonne pas à la première difficulté rencontrée : il accepte les épreuves comme des tests, et sait que le chemin vers l’objectif de l’entreprise n’est pas un long fleuve tranquille.

Sous le feu de l’adversité, le leader doit s’affuter, faire preuve d’encore plus de détermination à atteindre l’objectif, et doit s’avoir apprendre de ses erreurs.

Tu le sais tout comme moi : avant de s’engager derrière quelqu’un, nous attendons toujours de constater son courage, sa détermination, sa persévérance.

Une équipe sera ainsi beaucoup plus disposée à faire preuve de courage si son leader donne l’exemple.

Citation d'Aristote : Le courage est la première des vertus, car elle rend possible toutes les autres

 

2 ) Communiquer efficacement

La communication est la pierre angulaire du leadership et du management.

On a beau fixer une vision, un objectif stratégique pour l’entreprise, si l’on ne communique pas sur celui-ci, comment alors créer une cohésion d’équipe, une vision commune ?

Comment inspirer et motiver les gens sans communication ?

La communication est la base de toute relation, personnelle comme professionnelle. Elle est nécessaire pour créer un lien humain, émotionnel, avec ses équipes.

Il faut véritablement chercher à comprendre les autres, à parler le même langage que ses équipes, répondre à leurs besoins fondamentaux.

Et toujours, faire preuve d’authenticité et de transparence.

Citation de Joseph Priestley : Plus notre communication est travaillée, moins notre message est fort

 

3 ) Être généreux

Un bon leader ne s’attribue pas tout le mérite.

Si un projet est un succès, ce n’est pas grâce au management mais véritablement grâce à la qualité du travail délivré par les équipes techniques.

Il sait quand être généreux et mettre en avant ses équipes.

Il sait comment les impliquer pour donner le meilleur d’elles-mêmes : non pas parce que les résultats vont améliorer les performances de l’entreprise, mais parce qu’ils considèrent ses collaborateurs en tant que personne et qu’il a à cœur de les aider à grandir.

Citation d'Isaac Getz : Un bon manager doit se comporter comme un jardinier qui favorise la croissance et l’épanouissement de chaque salarié

 

4 ) Rester humble

Ce n’est parce qu’on a un poste à responsabilités, que l’on est N+1, N+2, dirigeant que notre autorité doit nous donner l’impression de mieux valoir que les autres.

Parce qu’au final, on peut avoir toutes les responsabilités du monde, si l’on n’a personne dans les équipes opérationnelles de disposé à avancer pour concrétiser notre vision, on n’arrivera à rien.

Faire avancer une entreprise vers la vision que l’on a, réaliser un projet, ne se fait qu’en travail d’équipe.

Un bon leader doit donc faire preuve d’humilité, et ne pas hésiter à mouiller la chemise avec ses équipes lorsque l’on a besoin de lui.

Il ne doit jamais demander à ses équipes de faire quelque chose qu’il ne serait pas disposé à faire lui-même.

Citation de C. S. Lewis : L'humilité ne consiste pas à avoir une moins bonne opinion de soi-même, mais à moins penser à soi

 

5 ) Travailler sa conscience de soi

La conscience de soi est la compétence fondatrice de l’intelligence émotionnelle.

Tout bon leader qui se respecte est lucide, a une image claire et réaliste de son style de leadership et de management : il connaît ses forces et ses faiblesses, il sait dans quel domaine il est plus ou moins doué, il a une véritable conscience de ses capacités ainsi que de son savoir-être.

La tendance universelle, que l’on retrouve chez beaucoup de personnes, sans qu’elles en soient pleinement conscientes, est de porter sur soi-même un jugement plus favorable que celui que l’on porte sur les autres.

En d’autres termes, on a une tendance à considérer que l’on est plus capable de réaliser un travail que les autres, que l’on travaille mieux qu’eux, que l’on est plus productif etc…

La clé pour travailler sa conscience de soi est de s’aménager des périodes d’introspection, de remise en question.

Proverbe latin : Il est absurde qu'un homme doive en diriger d'autres quand il ne peut se diriger lui-même

 

6 ) Arrêter de traiter ses équipes comme l’on voudrait être traité

La règle d’or, bien présente en entreprise, voudrait que l’on traite les autres comme on voudrait qu’ils nous traitent.

Elle part du principe que pour satisfaire ses équipes, il faudrait agir avec eux comme on voudrait que notre N+1 le fasse avec nous.

Mais le bien fondé de cette règle se heurte à un point négligé par tout le monde : tout le monde n’a pas les mêmes motivations, tout le monde ne réagit pas aux mêmes stimulis.

Un vrai leader ne s’appuient pas sur sa propre personnalité pour motiver ses équipes, mais apprend à connaître ses collaborateurs, et à adapter son discours en fonction de son interlocuteur.

Il sait quels leviers utiliser pour motiver chacun de ses collaborateurs, selon son caractère, ses besoins et ses préférences.

Citation de Johann Wolfgang von Goethe : La manière dont on considère les gens définit celle dont on les traite, laquelle définit à son tour ce qu'ils deviennent

 

7 ) Être passionné

La passion et l’enthousiasme sont contagieux, mais l’ennui, la frustration et les énergies négatives aussi !

Personne n’a envie de s’ennuyer au travail, de réaliser des tâches sans intérêt, d’aller au travail à contrecoeur.

Au contraire, être boosté, intéressé par ce que l’on fait nous motive et nous donne l’envie de nous surpasser.

Découvre les 12 leviers de la motivation au travail sur lesquels agir pour booster l’implication de tes collaborateurs

Les vrais leaders aiment leur métier, s’y épanouissent, cherchent à partager cette énergie positive avec leur entourage.

Ils rassemblent, motivent, impliquent leurs équipes, et leur donne les moyens nécessaires pour s’épanouir dans leur travail.

Citation de Mark Zuckerberg : Tant qu'on travaille sur quelque chose qui nous passionne, inutile de monter de grandes stratégies pour l'avenir

 

8 ) Inspirer les autres

Il ne suffit pas d’avoir une vision claire pour être un bon leader : il faut aussi lui donner vie, la partager avec ses équipes, et les y faire adhérer.

Nul besoin de présenter des tableaux imbitables débordant de chiffres tous plus abscons les uns que les autres, nul besoin d’un Powerpoint chiadé pour appuyer tes propos, sauf si ton objectif est d’endormir ton audience.

Pour faire adhérer ses collaborateurs à une vision d’entreprise, il faut raconter une histoire, parler vrai, expliquer d’où l’on part et où l’entreprise souhaite aller, expliciter les rôles de chacun, leur faire voir ce qu’ils ressentiront une fois cette vision concrétisée.

En un mot, il faut faire vibrer ses collaborateurs, les laisser s’approprier cette vision commune plutôt que de l’imposer, et seulement là, ils se sentiront suffisamment motivés et impliqués pour aller décrocher la lune.

Citation de Theodore Hesburgh : L'essence même du leadership, c'est d'avoir une vision — une vision qu'on exprime avec force et clarté, dès que l'occasion se présente. On ne peut pas jouer d'une trompette incertaine

 

9 ) Se montrer authentique

L’authenticité, c’est se montrer vrai, tel que l’on est, en toutes circonstances.

Les paroles et les actes d’une personne authentique sont en accord avec ce qu’elle est, sa personnalité.

Un leader authentique se montre ouvert et transparent. Il fait ce qu’il dit, dit ce qu’il est, communique sans arrière-pensée.

Sans être parfait, il s’attire le respect de tous en accordant ses actes à son discours et sa personnalité.

Citation de Hubert Humphrey : Soyez vous-même et parlez avec votre cœur et vos tripes, car c'est tout ce que vous avez

 

10 ) Être toujours accessible

Les vrais leaders sont des personnes accessibles, quand bien même ils sont N+1, N+2, N+10 des équipes : ils ne se placent pas sur des piédestals, ne restent pas enfermés dans leur tour d’ivoire.

Ils restent ouverts aux critiques (tant que celles-ci sont constructives, cela va de soi), à la remise en question, aux points de vue différents et aux idées nouvelles.

Ils ont bien conscience que quand les gens ont peur de s’exprimer, de dire ce qu’ils ont sur le cœur, cela génère de la frustration et l’échec se profile à l’horizon.

En se rendant accessibles, en gardant ouvert la porte de leur bureau, en invitant au dialogue, ils encouragent la circulation des idées, des informations dans leur entreprise.

Citation de Tommy Lasorda : Être un manager, c'est comme tenir une colombe dans sa main. Serrez trop fort et vous la tuerez, mais elle s'envolera si votre prise est trop lâche

 

11 ) Répondre de ses actes

Un vrai leader est responsable, de ses actes comme ceux de ses équipes : il ne doit jamais chercher à rejeter la faute sur quelqu’un d’autre ni à nier sa responsabilité face à un échec.

Répondre de ses actes, assumer ses paroles, ses victoires comme ses échecs et ne pas chercher à désigner un coupable lorsqu’une erreur est commise, permet de gagner la confiance et le respect de ses équipes.

Sans confiance, pas de performance !

Citation Spiderman : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités

 

12 ) Donner du sens à ses objectifs

Avoir une vision claire, la partager avec tous et y faire adhérer ses collaborateurs ne suffit pas.

Il faut que cette vision ait un sens, il faut prendre le temps d’expliquer le Pourquoi.

La question du « Pourquoi ? » revient de plus en plus de nos jours : nous cherchons tous à avoir un travail qui a du sens, qui a une vraie finalité, que l’on peut visualiser, toucher.

C’est bien beau de remplir de beaux tableaux Excel de reporting, mais quelle est la finalité ?

A quoi cela sert-il le manager ? la Direction ? L’entreprise ?

En quoi cette tâche permet d’avancer dans la réalisation de la vision de l’entreprise, dans la réalisation des objectifs ?

Nous aimons tous nous sentir impliqués dans ce que nous faisons.

Non, en fait, nous avons BESOIN de nous sentir impliqués, dans quelque chose de plus grand, qui nous dépasse. Nous avons besoin de ressentir ce sentiment d’appartenance à une équipe, de sentir qu’ensemble on est plus forts.

Un leader efficace sait communiquer ce sentiment à ses équipes, sait leur attribuer des tâches qui ont réellement du sens.

 

Être un bon manager et exercer un rôle de leader reconnu de tous peut être inné pour certains, mais c’est surtout quelque chose qui s’apprend, et surtout s’entretient jour après jour.

Les meilleurs dirigeants et managers s’appuient au jour le jour sur ces 12 habitudes essentielles pour développer leur leadership.

Mais Rome ne s’est pas faite en un jour, et devenir un bon leader ne nécessite pas forcément d’intégrer toutes ces habitudes d’un seul coup.

N’aie pas peur de les travailler l’une après l’autre, jour après jour.

Chaque pas dans la bonne direction te rendra un peu plus efficace, et développera un peu plus ton leadership.

Avec le temps, ces habitudes deviendront instinctives.

Quelles autres habitudes pourrait-on ajouter à cette liste, selon toi ?

4 Réponses

  1. lucette smits dit :

    Tout est clair, succinct, bref super efficace… Continue!

  2. Obed dit :

    C’est trop bien!
    Merci de les avoir partagés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *