comment améliorer son équilibre de vie personnelle - vie professionnelle

Comment améliorer son équilibre vie personnelle – vie professionnelle, sans sacrifier l’une ou l’autre ?

Selon une étude Malakoff Médéric 2018 , 35% des salariés éprouvent des difficultés à maintenir un bon équilibre vie personnelle vie professionnelle.

Pire, selon une étude du Figaro 2018, seul 12% des français se disent satisfaits par leur équilibre de vie.

C’est chaud !

Fais-tu partie des 88% d’insatisfaits ? Si oui, pourquoi ? Qu’est-ce qui plombe ton équilibre vie pro – vie perso ?

Le problème, c’est que notre temps de travail est de plus en plus fractionné, et empiète de plus en plus sur notre vie personnelle. Faire ses courses pour les retirer au drive depuis son lieu de travail, ou commander son billet d’avion ou sa réservation pour les prochaines vacances, c’est devenu normal. Mais l’inverse est aussi vrai !

Qui n’a jamais consulté ses mails professionnels de chez soi ? Qui n’a jamais ramené un dossier à terminer à la maison ?

On l’a tous fait. Et laisse moi te dire que c’est une erreur. Car on ne déconnecte jamais vraiment, et ça finit par peser sur notre équilibre de vie.

Voici quelques conseils pour y remédier.

 

12 conseils pour améliorer son équilibre de vie

1 ) Se remettre au centre de sa vie, soi en priorité

Trop souvent, on s’oublie, au profit d’autres priorités. Le travail, les enfants, la famille.

Et on finit par se sentir acculé dans un style de vie qui n’est pas le nôtre.

La solution ? Se remettre au centre de sa vie. Il n’y a qu’une priorité avant les autres : soi-même.

certains diront que c’est égocentrique à souhait. Je rétorque que si l’on n’est pas bien soi-même, comment peut-on aider les autres ou les rendre heureux ?

 

2 ) Stopper le présentéisme

Aaaaah, le présentéisme. Ce fléau des temps modernes !

Je ne sais pas pourquoi, en France on est persuadé que plus on passe de temps au travail, plus on est productif. Il est même normal qu’un manager ne finissent jamais sa journée de travail avant 18h00, sous peine d’être mal vu.

Pourquoi s’infliger cela ?

Il faut arrêter de juger le travail des autres selon les heures de présence dans l’entreprise, et se concentrer sur les résultats à la place.

Lorsqu’on fait acte de présentéisme en entreprise, on a tendance à traiter bon nombre de tâches superficielles, qui nous donne un faux sentiment de productivité. Oui, on a lu et répondu à de nombreux mails, mais quelle est la valeur ajoutée pour l’entreprise ? Proche du zéro.

Il vaut ainsi mieux se concentrer en profondeur sur les tâches à forte valeur ajoutée, plutôt qu’être dans le travail superficiel. Ainsi, même si c’est contre-intuitif, en réduisant son temps de présence en entreprise, on devient plus productif.

 

 

3 ) Pratiquer une activité physique

Pratiquer une activité physique permet de relâcher la pression et de décompresser. Pas le temps d’aller à la salle de sport en rentrant chez toi le soir car il faut s’occuper des enfants et des tâches ménagères ? Pas de problème, mets à profit ta pause déjeuner, ou marche 30 minutes par jour.

Non seulement la pratique sportive est recommandée pour maintenir son organisme en bonne santé, mais en plus cela te permet de te vider la tête et d’oublier les inévitables problèmes prises de tête du bureau.

 

4 ) Profiter de la pause déjeuner pour se détendre

L’avantage de la pause déjeuner, c’est que plutôt que d’aller dans un restaurant, tu peux gérer ton temps plus intelligemment. tu peux ainsi aller marcher, à la salle de sport, en profiter pour te relaxer et te détendre, afin d’attaquer l’après-midi dans les meilleures dispositions possibles.

Ne pas sous-estimer l’effet qu’une vraie pause peut avoir sur ton moral ! 😉

 

5 ) Profiter de la pause déjeuner pour avancer

Au contraire, tu peux mettre à profit la pause déjeuner pour avancer sur ton travail. Passer 2 heures au restaurant à rigoler avec les collègues, c’est bien, mais si c’est pour finir son travail à 20 heures, non merci.

Sois plus intelligent, et profites que tout le monde soit au restaurant pour avancer sur les tâches complexes à forte valeur ajoutée. Personne ne te dérangera (ils seront trop occupés avec leur entrecôte). Et tu pourras partir sans complexe à 17 heures avec la certitude que tu as bien avancé dans ton job.

J’utilise régulièrement cette astuce, et c’est ce qui me permet d’être productif et d’éviter les interruptions.

 

6 ) Mieux organiser son temps

Bien souvent, le manque d’organisation au quotidien fait perdre du temps. Et ça se compte en jours !

Tu dois :

  • Préparer ta journée la veille, en inscrivant à l’avance les tâches prioritaires que tu devras absolument traiter le lendemain
  • Avoir une vision claire du déroulement de ta journée
  • Te fixer des créneaux pour travailler sur tes tâches prioritaires

Pour aller plus loin, j’ai rédigé une série d’articles sur l’art de mieux organiser son temps. Je t’invite vivement à les consulter :

 

 

7 ) Désactiver les notifications

Les notifications, c’est la source de distraction absolue qui nous empêche d’avancer dans notre travail. Et pourtant, nous en recevons des dizaines (des centaines ?) par jour.

Alors STOP !

Désactive les notifications de ta boîte de réception, désactive celles des applications de ton smartphone, mets ton téléphone en silencieux. C’est la condition sine qua non pour avancer !

 

8 ) Laisser l’ordinateur portable au bureau

Si tu es tenté par le fait de consulter tes mails à la maison ou d’avancer sur un dossier, laisse ton pc au bureau.

Si c’est « urgent », crois moi, tu l’aurais déjà traité. Ton temps personnel est précieux pour décompresser et te ressourcer.

Tu verras, tu auras le loisir d’y répondre le lendemain en arrivant au bureau. Et ce qui t’aurais pris 1 heure le soir te prendra 10 minutes le lendemain matin, quand tu seras frais et dispo.

 

9 ) Définir ses priorités

Bien souvent, lorsqu’on reste tard au travail, c’est que l’on a mal géré les priorités du jour. On a répondu à des tas de mails, on a traité tout un tas de tâches, mais pourtant on a l’impression de ne pas avoir avancé sur ce que l’on devait faire.

Et c’est le cas !

Tout est question de priorités. Fixe-toi chaque jour la tâche prioritaire que tu dois absolument réaliser et réserve toi du temps pour cela.

Pour apprendre à mieux gérer ton temps, je t’invite à connaître et maîtriser les 12 commandements du temps !

 

10 ) Déléguer ou demander de l’aide en cas de surcharge

Pourquoi, je ne sais pas, mais les managers français ont une curieuse tendance à garder leurs tâches pour eux et à ne pas déléguer. On cultive ce mythe (faux) du manager sur-homme, qui sait mieux que tout le monde ce qu’il faut faire, et qui va sauver l’entreprise.

Scoop : les sur-hommes n’existent pas !

En cas de surcharge de travail, et même au quotidien, il est primordial :

 

 

11 ) Opter pour le télétravail

Le télétravail a le sacré avantage de te faire gagner du temps !

Pas de temps de transport, pas de bouchons, pas de « voleurs de temps » qui débarquent inopinément dans le bureau pour t’interrompre…

C’est le moyen idéal de se concentrer sur du travail en profondeur, les fameuses tâches à forte valeur ajoutée !

Découvre dans cet article Comment demander à télétravailler à ton boss !

 

12 ) Apprendre à dire non

Le dernier point qui nous fait perdre énormément de temps au quotidien, c’est la peur de dire non !

Soyons transparents : on est sans cesse dérangé pour répondre à une interrogation, lire un rapport, répondre à un mail, traiter une tâche qui n’était pas prévu, etc…

Le problème, c’est que tout ce qu’on nous demande n’est vraiment pas urgent. Et ça empiète sur le travail que l’on doit faire.

Il y a une règle simple à respecter : si la tâche n’est pas urgente, alors on ne la traite pas immédiatement. Et pas urgent, il ne suffit pas de mettre « URGENT » dans l’objet du mail pour considérer que c’est une priorité absolue.

Non !

Si tu juges qu’elle est effectivement urgente, c’est que tu dois abandonner ce que tu étais en train de faire pour t’y mettre. Dans le cas contraire (99% des cas en fait), tu dois dire à ton interlocuteur que c’est pris en compte, que ce ne sera pas fait dans l’immédiat, et tu lui donnes une échéance.

Ce que demandent les gens, ce n’est pas de traiter leur demande sur l’instant, mais juste qu’on leur dise « OK, bien pris en compte ».

Alors use et abuse de cette technique pour redevenir maître de ton temps et de ton équilibre de vie.

 

En conclusion, si l’on veut être heureux, épanoui et bien dans sa peau, il est primordial d’avoir un bon équilibre vie pro – vie perso. Comment ?

  • En se remettant au centre de sa vie
  • En stoppant le présentéisme inutile en entreprise
  • En apprenant à lâcher prise
  • En organisant mieux son temps
  • En redéfinissant ses priorités
  • En apprenant à dire NON

Alors, que vas-tu mettre en place dès demain pour améliorer ton équilibre de vie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *